Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog du Vieux marmot

La chambre noire

 

Quand le rêve s’étrangle en un sanglot funèbre

Je suis le négatif qui cherche sa photo

Il n’est pas de bonheur à vivre en la ténèbre

Assis contre la mort fonçant sur sa moto

 

Quand dans un bain trop noir trempe le souvenir

Le lugubre factice égorge l’avenir

Ne pas emplir la vie libère une mort vide

De sens en contresens arcane du morbide

 

Et puis soudain paraît lumière révélée

Ton regard eau de brume aux cheveux emmêlée

Chute d’yeux qui explose comme un prisme au soleil

Celui de ton sourire arraché au sommeil

 

Que c’est beau mon amour marcher dans le grand vent

Frissonner sous les arbres et sentir l’herbe fraîche

A la sortie du bois l’enfant est là devant

Dans ce ventre qu’annonce ta bouche au goût de pêche

 

Partager cette page

Repost 0